Google+
Marquage sol parking : des règles de stationnement à suivre…
Marquage sol parking : des règles de stationnement à suivre…

Le marquage du stationnement n’est pas sans règle. A chaque fois que nous réalisons le marquage au sol d’un parking ou pour un stationnement, il nous faut les respecter pour permettre à nos clients d’être en accord avec les obligations légales.

Les modalités de marquage pour stationnement sont définies par les normes NF P91-100 et NF P91-120 pour les parcs de stationnements publics ou privés et par l’arrêté interministériel du 24 Novembre 1971 et celui du 7 juin 1977 pour le marquage sur chaussée.

A chaque réalisation de marquage au sol pour parking, nous nous fions aux différentes cotes et obligations indiquées dans ces textes pour un travail irréprochable. Selon le type de sol et les exigences et contraintes du lieu où le marquage au sol est réalisé, nous proposerons un revêtement adapté : antiglisse, critère de luminance à respecter, peinture routière ou résine de sol. Pour chaque sol nous proposons le produit adapté et certifié.

Marquage au sol : stationnement sur chaussée.

Pour ce qui est du marquage sur chaussée, les dimensions ne sont pas précisées dans les arrêtés, sauf pour les places handicapées. Les couleurs et la nature des lignes et marques y sont, par contre, définies selon la nature du stationnement. De manière générale on matérialise le stationnement en chaussée par des lignes continues et discontinues de type T’2 et des marquage spéciaux pour les emplacements réservés ou spécifiques.

Nous appliquons les règles spécifiées en cas de stationnement en épi ou en bataille. Limites à l’aide des lignes de couleur blanches, continues ou discontinues de type T’2 ou simplement amorcées, selon le choix de la collectivité responsable.

Pour le stationnement payant ou à disque nous suivons la décision de la collectivité quant à son choix de marquage: marquage au sol du mot « payant » sur les marques elles-mêmes ou accolé aux marques: en lettres blanches ou en négatif dans un rectangle blanc. Pour le stationnement à disque les lignes de démarcation blanches peuvent être bleues et les inscriptions restent blanches.

Le stationnement pour livraison est marqué par une ligne discontinue de type T’2 de couleur jaune. L’emplacement est barré d’une croix en diagonlae en ligne continue jaune et accompagnée de l’inscription « livraison » en jaune le long du marquage.

Le stationnement handicapé doit prévoir une bande latérale libre de tout obstacle d’au moins 0.80 m de largeur. Seul un pictogramme de 0,50×0,60m et peint en blanc sur les limites de l’emplacement est obligatoire. Il peut toutefois être placé au milieu de l’emplacement aux dimensions de 1 m × 1,2 m.

Pour les voitures électriques, un pictogramme peint en blanc sur les limites de l’emplacement est obligatoire. Dimensions : 0,6 m × 0,3 m ou 0,3 m × 0,15 m.

Marquage au sol parking public ou privé.

Les normes NF P91-100 et NF P 91-120 ne font que spécifier les dimensions minimales à observer pour les emplacements, la hauteur libre, les voies de circulation et les rampes pour les parcs de stationnement publics et privés. Seuls les emplacements aménagés pour les handicapés font l’objet de textes réglementaires prévoyant un nombre de places réservées par tranche de places de stationnement, l’aménagement de ces places et leur signalisation.

Chaque normes prévoient des dimensions minimales selon différents cas épi, bataille ou longitudinal.

marquage stationnement

Le marquage au sol pour parking et stationnement est donc régi par des lois qui imposent certaines obligations et aussi défini pour parties par les collectivités ou entreprises qui en ont la gestion. Nous nous employons pour tous nos travaux de marquage à respecter ces normes et réglementations et conseillés nos clients si nécessaire.

N’hésitez pas à nous contacter pour le marquage au sol de votre parking:
Demande de devis gratuit

Posted by bigourie 0 Comments , , ,

Derniers articles

  • Résine pour sol acoustique : maîtrisez les nuisances sonores - 18 août 2015
  • Les nuisances sonores peuvent devenir un réel problème dans tout secteur avec un flux important de piétons ou d’engins. Le bruit des pas résonne sur le sol en se propageant dans la pièce jusqu’aux pièces avoisinantes ou l’étage inférieur. S’il est commun que la moquette est par exemple plus silencieuse que le carrelage, certains secteurs […]

  • Quel revêtement de sol en industrie agroalimentaire ? - 10 juillet 2015
  • Entre les contraintes d’hygiène des locaux et la prévention des risques de chute des salariés, le choix d’un sol en industrie agroalimentaire doit être adapté aux conditions d’exploitation et de production. Ce revêtement de sol fait ainsi l’objet d’une réflexion sur-mesure pour répondre aux problématiques de sécurité, d’hygiène et de performance de chaque environnement de […]

  • Pose de sol en résine : préparation du support (partie 3) - 2 juillet 2015
  • Dernière partie de notre dossier consacré à la préparation du sol pour la pose de résine polyuréthane ou époxy. Après avoir étudié les risques liés à une mauvaise préparation du sol et les critères d’évaluation d’un sol en béton, nous allons nous intéresser aux actions pratiques à mettre en œuvre pour la réparation et la […]

0 comments

The comments are closed