reparer-sol-abimé

La réparation de sol endommagé

L’usure des sols est fréquente quelques années après la pose d’un revêtement. On peut notamment voir apparaître des fissures voire des trous. Ces dégradations ne garantissent alors plus la sécurité des personnes circulant sur ce sol. L’usure peut être causée par une infiltration d’eau, le passage de matériaux lourds, une fréquence de passage très élevée, des chutes de matériaux sur le sol etc… La réparation d’un sol se fait en plusieurs étapes et ne nécessite pas, en général, de refaire toutes les surfaces du sol. Dès que vous constatez une irrégularité sur votre sol, il est important de contacter une entreprise spécialisée qui pourra réparer votre sol endommagé.

 

Etape 1 : sécuriser le périmètre autour du sol endommagé 

La première chose à faire est de sécuriser la zone où le sol est endommagé. C’est une étape primordiale afin d’éviter tous risques d’accident. Pour sécuriser le périmètre vous pouvez mettre en place des plots de signalétique, mais aussi des panneaux ou un marquage peinture. Sécuriser la partie abîmée du sol permettra également de limiter les passages qui causeraient des dommages plus importants.

Etape 2 : la préparation des sols  

La seconde phase de la réparation des sols est de délimiter la surface à réparer. S’il y a un trou ou une fissure il est fortement conseillé de poncer les bords pour une meilleure adhérence des produits de réparation mais aussi pour avoir une surface de travail plus propre et plus facilement modelable.

La deuxième phase de la préparation des sols est le nettoyage. Il ne s’agit pas d’un simple nettoyage avec un produit antiseptique. Cela permet également de mettre en forme du sol endommagé pour que la réparation tienne le plus longtemps possible. Pour préparer vos sols, il vous faudra le nettoyer avec un solvant, le dégraisser, retirer les traces de peintures, le dépoussiérer, le poncer, et enlever les joints s’il y en a. En effet, il ne faut pas appliquer de la résine de réparation directement sur un sol non préparé car la résine ne pourra pas adhérer et le sol sera d’autant plus fragilisé.

 

Etape 3 : la réparation des sols

Pour optimiser et garantir une bonne réparation des sols, ces derniers doivent être secs depuis au moins 24h, sans cela, les réparations risqueraient de ne pas tenir dans le temps. Il existe deux façons pour réparer des sols

  • Le ragréage : pour des grandes surfaces à réparer comme des fissures ou grands trous
  • L’enduit : pour les surfaces endommagées plus petites

La réparation des sols endommagés doit être faite avec les mêmes matériaux que le sol de base. Il est déconseillé de mélanger les différents matériaux.

 

Etape 4 : les finitions 

Pour la remise en état de votre sol, il est préférable de patienter au moins un jour. Au bout de 24h vous pourrez à nouveau circuler dessus, le nettoyer et appliquer un marquage ou une peinture.

 

Une bonne préparation des sols permettra d’éliminer les parties friables de la zone endommagée et garantir une meilleure longévité de la réparation. N’hésitez pas à vous rapprocher de professionnel des sols pour leur conseil et expertise.

Posted in Sols industriels.