rénovation sol industriel

Rénovation de sol industriel : quelle technique utiliser ?

La durée de vie d’un sol industriel dépend largement de l’état du sol sur lequel est posé le revêtement. Que ce soit un sol en béton ciré, en résine ou avec de la peinture industrielle, tout revêtement nécessite une préparation et une rénovation de sol industriel adaptées. Nombreuses opérations déterminent la nature du sol pour déterminer la technique la plus adaptée pour la préparation avant la pose du nouveau revêtement. Spécialiste de la rénovation de sol industriel en Picardie,  BMS sols vous dévoile un ensemble de techniques mobilisées pour obtenir une surface lisse et plane.

Déterminer la nature du sol

 

Pour savoir si une rénovation du sol industriel est nécessaire et quel type de préparation est la plus  adaptée, il est nécessaire de réaliser différents tests qui déterminent la nature du sol. Une préparation du sol adaptée est l’assurance d’obtenir un sol avec une meilleure longétivité.

Un test d’hygrométrie mesuré par un hygromètre permet de déterminer le niveau d’humidité du sol. Un second test de sclérométrie réalisé avec un scléromètre mesure la dureté de surface du béton.

Les techniques de rénovation et préparation du sol

 

Il existe un ensemble de techniques mobilisables pour une préparation et une rénovation efficace du sol industriel que ce soit sur un revêtement  de résine, béton ou de pierres.

Le rabotage

Technique utilisée pour la rénovation d’un sol en béton, le rabotage est utilisé pour retiré la matière existante sur un sol. L’outil composé d’un tambour accompagné de lames permet d’égaliser une surface en béton. L’inconvénient est que le passage d’une raboteuse de sol laisse des traces de passage rectiligne sur le sol.

Le grenaillage

Autre technique ancienne, le grenaillage a pour objectif d’égaliser une surface. Utilisé pour la rénovation de sols en béton ou en résine, le grenaillage a l’inconvénient de chauffer le sol qui peut devenir collant lorsqu’il s’agit de résine. La projection de billes en acier, principe de base du grenaillage, fournit un travail en profondeur plus limité que le ponçage avec une finition moins nette et lisse.

Le ponçage :

Vous l’aurez compris, la technique la plus utilisée et la plus efficace pour la rénovation d’un sol industriel est le classique ponçage. Applicable sur l’ensemble des surfaces, le ponçage garantit un résultat lisse et plat en égalisant la surface avant l’application d’un nouveau revêtement. Préparation idéale du sol, le ponçage est efficace pour éliminer proprement l’ancien revêtement et repartir sur de bonnes bases. En effet, l’opération de ponçage rectifie la planimétrie du sol pour une surface lisse prête à accueillir un nouveau revêtement. La surface bien préparée optimise la quantité de revêtement à appliquer sur le sol, ce qui peut  permettre de réaliser des économies sur une surface importante.

La préparation du sol est donc une étape déterminante pour la résistance et la durée de vie du sol industriel. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel comme BMS sols pour s’assurer d’un résultat net avant l’application d’un nouveau revêtement.

 

Posted in Sols industriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *