Sol industriel : rénover ou reconstruire ? Nos conseils

La vie d’un sol industriel n’est malheureusement pas éternelle. Malgré un entretien régulier et efficace du sol, il arrive de voir apparaître des fissures, des trous ou des aspérités. Ces irrégularités peuvent impacter le fonctionnement courant de l’activité, voire être dangereuse pour le personnel de l’entreprise.

Il est alors nécessaire de penser à la rénovation du sol industriel. Se pose alors une question fondamentale : rénover ou refaire le sol ? Découvrez nos conseils pour choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

Quelles différences entre la rénovation et la reconstruction d’un sol industriel ?

Les deux démarches ont pour but de redonner au sol industriel toute son efficacité. La réfection de sol est bien souvent préférée par les dirigeants afin de limiter l’impact sur l’activité de l’entreprise.

La réfection de sol est une démarche peu invasive et bien souvent moins onéreuse. La reconstruction est, quant à elle, bien plus envahissante. Reprendre la totalité d’un sol à un coût et les délais de réalisation peuvent immobiliser l’activité pendant une période assez longue.

Attention cependant, bien que les deux solutions soient efficaces à court et moyen terme, la reconstruction ne pourra être évitée à long terme. La réfection ou rénovation du sol industriel est possible tant que la structure globale du sol n’est pas impactée. Au contraire, si vous constatez de larges fissures, des affaissements ou encore l’effondrement de certaines zones du sol, la reconstruction du sol ne pourra être évitée.

Quand rénover un sol industriel ?

Malgré un entretien régulier, nous recommandons de réaliser la rénovation du sol tous les 2 ou 3 ans dans le cas d’un bâtiment industriel classique, tous les deux ans si possible pour les entrepôts de stockage soumis à un trafic lourd et régulier.

En réalisant des rénovations régulières, vous garantissez l’entretien structurel de votre sol. En fonctionnant ainsi, vous réduisez les risques de dégradations irréversibles du sol ainsi que le coût d’entretien. Effectuer des petites réparations tous les deux ou trois ans peut sembler onéreux, mais bien moins qu’un nouveau revêtement de sol tous les 5 ans.

À quel moment réaliser une reconstruction de sol ?

Quand les réparations ou la rénovation ne permettent plus de maintenir le sol dans un état convenable, il faudra alors opter pour la reconstruction du sol. C’est-à-dire, enlever le revêtement de sol existant pour le remplacer par un nouveau.

Nous savons par expérience qu’il n’est jamais aisé de trouver le bon moment pour reconstruire un sol industriel. C’est pourquoi, nous recommandons aux propriétaires de bâtiments industriels de réaliser ces travaux en même temps que d’autres travaux de rénovation. Vous pouvez aussi prévoir les travaux, lorsqu’une période de baisse d’activité.

 

Enfin, lors de l’achat ou la réalisation d’un bâtiment industriel, il est toujours recommandé de passer par un professionnel pour le revêtement de sol industriel. En effet, l’avis d’un professionnel vous assurera de sa conformité avec vos besoins.

Posted in Blog, Sols industriels.